Une jeune activiste du programme She Leads a présenté une déclaration conjointe à la 50e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Fancy, une jeune activiste du programme She Leads, a présenté une déclaration conjointe sur l’activisme des filles et des jeunes pour le groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles lors de la 50e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 17 juin 2022.

Dans la déclaration, les États et les autres parties prenantes sont instamment priés de:

  • Amener les filles et les jeunes femmes à participer, en les incluant dans la conception et la mise en œuvre des programmes et des projets, et en les aidant à participer de manière significative;
  • Cesser de considérer les filles et les jeunes femmes comme un groupe homogène de personnes; et
  • Les besoins des filles et des jeunes femmes ne sont ressentis et exprimés que par elles, et elles ne peuvent être exprimées que dans la forme la plus pure.

Le programme She Leads est un consortium dirigé par Plan International Pays-Bas, DCI-ECPAT Pays-Bas et Terre des hommes Pays-Bas, mis en œuvre dans 9 pays par ces organisations et leurs partenaires. She Leads vise à soutenir et à équiper les filles et les jeunes femmes pour conduire le changement dans leurs pays. Le programme travaille aussi au niveau international pour réaliser un changement de politique concernant la participation des filles et des jeunes femmes et soutenir les filles et les jeunes femmes à utiliser le système international pour faire avancer leur plaidoyer.

Lisez la déclaration complète ici.

Pour visionner la vidéo de la déclaration, veuillez cliquer ici.

This post is also available in: EN, ES

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn