CDH50-DEI délivre une déclaration sur le dialogue interactif avec le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants

Défense des Enfants International a fait une déclaration sur le point 3 – Dialogue interactif avec le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants lors de la 50ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 24 juin 2022. Pour ce dialogue interactif, DEI a fait une déclaration écrite au nom du Panel d’ONG sur les enfants privés de liberté. Dans cette déclaration, DEI a exhorté les Etats membres à :

  • Fournir des garanties procédurales complètes pour tous les enfants dans la prise de décision les concernant, y compris dans tout instrument de dépistage, de frontière, d’asile, de lutte contre la traite et de retour.

Et à se conformer aux :

  • Aux recommandations du Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants, de “libérer tous les enfants […] de la détention pour l’immigration et de les placer dans des structures appropriées de soins alternatifs et d’accueil non privatives de liberté qui promeuvent et respectent les droits de l’homme.
  • Et de mettre en œuvre les recommandations de l’étude mondiale des Nations unies sur les enfants privés de liberté, qui établit que la détention liée à la migration n’est jamais dans l’intérêt supérieur de l’enfant et ne peut être justifiée. l’enfant et ne peut être justifiée.

Lisez la déclaration complète ici.

This post is also available in: EN, ES