Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

6 ONGs demandent à l’État espagnol de se conformer à la demande du Comité des droits sociaux du Conseil de l’Europe et de rétablir immédiatement l’approvisionnement en énergie du quartier de Cañada Real.

6 ONGs demandent à l’État espagnol de se conformer à la demande du Comité des droits sociaux du Conseil de l’Europe et de rétablir immédiatement l’approvisionnement en énergie du quartier de Cañada Real.

 

La plateforme civique Lumière pour Cañada Real et cinq organisations co-signataires d’une réclamation collective au titre de la Charte Sociale Européenne saluent l’adoption de demandes de mesures immédiates et de l’admissibilité de la réclamation collective, la première du genre contre l’Espagne.

 

Le Comité européen des droits sociaux (CEDS), un organe du Conseil de l’Europe, a demandé à l’Espagne d’adopter des mesures immédiates pour garantir un accès adéquat à l’électricité et au chauffage à Cañada Real (Madrid), en acceptant la réclamation rédigée par les habitants de Cañada Real ainsi que par des organisations nationales et internationales de défense des droits humains.

 

La Plataforma Cívica Luz para la Cañada Real (Plateforme Civique Lumière pour Cañada Real) et les organisations qui ont déposé la plainte – Défense des Enfants International (DEI), la Fédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri (FEANTSA), Magistrats Européens pour la Démocratie et les Libertés (MEDEL), la Confédération syndicale des commissions ouvrières et le Mouvement International ATD Quart Monde – ainsi que Gentium, qui a coordonné la rédaction et le dépôt d’une réclamation, saluent la décision prise par le Comité européen des droits sociaux et renforcent leur engagement à continuer d’exiger que l’État espagnol garantisse le respect des droits de la Charte sociale européenne.

 

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse complet

This post is also available in: EN, ES