Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CDH51 – DEI fait une déclaration sur le point 10 – Assistance technique et renforcement des capacités du Yémen dans le domaine des droits de l’homme – rapport du Haut-Commissaire A/HRC/51/62

Le 6 octobre 2022, DEI a fait une déclaration au HRC51 sur le point 10 – Assistance technique et renforcement des capacités du Yémen dans le domaine des droits de l’homme — rapport du Haut Commissaire A/HRC/51/62.

 

Dans cette déclaration, DEI demande instamment de :

  • Encourager toutes les parties au conflit à poursuivre et à prolonger le cessez-le-feu et à commencer à rédiger un accord.
  • Appeler les parties au conflit à cesser immédiatement toutes les attaques contre les infrastructures civiles telles que les écoles et les hôpitaux : il est essentiel pour les enfants yéménites de retourner à l’école afin de pouvoir grandir correctement.
  • Appeler les parties au conflit à cesser immédiatement et à prévenir le recrutement et l’utilisation d’enfants dans le conflit armé ; et à assurer le respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire, y compris le Protocole facultatif à la CDE concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés, auquel le Yémen est partie.
  • Demander instamment aux autorités yéménites, en coopération avec les agences internationales, d’assurer et de maintenir l’accès de l’aide humanitaire, en particulier pour les enfants, y compris les enfants déplacés à l’intérieur du pays et les enfants réfugiés.
  • Exhorter le Conseil et les États membres à créer un mécanisme international et indépendant de responsabilité pénale pour le Yémen, afin de garantir que tous les crimes soient traités par le système judiciaire international et d’offrir une réparation effective aux victimes.
  • Exhorter tous les pays à apporter des fonds au plan de réponse humanitaire au Yémen afin de combattre la pire crise humanitaire au monde.

 

Cliquez ici pour lire la déclaration complète

This post is also available in: EN, ES