csw-logo

Les châtiments corporels infligés aux filles, une « question invisible » à la Commission de la condition de la femme

Du 4 au 15 mars 2013, la Commission de la condition de la femme a tenu sa 57e session à New York. Pendant la session on a abordé la question de l’élimination de toute forme de violence contre les filles et plusieurs conclusions positives et recommandations ont suivi la discussion. Malheureusement les châtiments corporels contre les filles restent une question invisible dans le document final, même si l’élimination des châtiments corporels est un élément clé pour lutter et mettre fin à la violence à l’encontre des femmes et des filles.

    csw-logo
                    

Le 14 mars, au nom de Global Initiative to End All Corporal Punishment of Children (l’initiative globale pour mettre fin à tous les châtiments corporels contre les enfants), et avec le Comité des droits de l’enfant CoNGO, l’Union Internationale Humaniste et Éthique et la Ribbon International, Defence des Enfants International a livré une déclaration orale visant à souligner que l’interdiction de tout châtiment corporel est aussi bien une condition fondamentale à la prévention et à l’élimination de la violence contre les filles que partie intégrante d’une stratégie globale pour éliminer la violence à l’encontre des femmes.