RaisingUnderstanding OCPC

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général sur la Violence contre les Enfants souhaite simplifier l’accès à l’OCP3 pour les Jeunes / Nouvelle étude de Child Rights Connect sur la perception juvénile de la justice

RaisingUnderstanding OCPCLe Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU sur la Violence contre les Enfants (RSSG/VCE), Mme Marta Santos Pais, vient de lancer une publication cherchant à informer les enfants sur les procédures de communication du troisième Protocole facultatif de la Convention des Droits de l’Enfant. Plus connue sous le nom d’OP3 CDE, cette procédure, si elle est ratifiée par deux autres états membres de la CDE, donnera aux enfants la possibilité de soumettre des plaintes concernant la violation de leurs droits directement au Comité de la CDE. L’OP3 sera par ailleurs mis particulièrement en avant lors de la Cérémonie des traités organisée à New York durant laquelle les états membres des Nations Unies sont encouragés à devenir partie de ce protocole. La publication SRSG sur l’OP3 publiée en septembre a été rédigée dans un langage compréhensif par les enfants et propose des renseignements utiles à un jeune public. Concernant cette brochure, le RSSG déclare que « l’objectif principal de cette publication est d’informer les enfants quant à leurs droits. Il est essentiel que les jeunes puissent comprendre les promesses et les engagements pris par les Gouvernements afin qu’ils se sentent en sécurité et protégés des violences, des abus et de toute forme d’exploitation ».

 

Nouvelle étude de Child Rights Connect sur la perception juvénile de la justice

Dans le but d’améliorer l’efficacité de la Convention relative aux Droits de l’Enfant, l’ONG Child Rights Connect vient de publier un sondage destiné aux enfants concernant leur perception de la justice de leur pays ainsi que leur perception de l’OP3. Une fois les données récupérées, Child Rights Connect présentera la perception des enfants devant la CDE avec pour objectif d’améliorer les relations entre les enfants et la CDE.