Search
Close this search box.

La Coalition des ONG sur les droits de l’enfant au Libéria (LCRNC) a publié son rapport

 

En septembre, le LCRNC, une coalition composée de trente-cinq membres s’est engagée à “promouvoir l’ implémentations complète et efficace de tous les instruments de droits de l’enfant” au Liberia, en  publiant Rapport alternatif à celui du Gouvernement du Libéria sur la mise en œuvre de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant. Le rapport, préparé avec l’aide de DEI Libéria, déclare que depuis la fin de la guerre civile au Liberia en 2003, les nouvelles lois adoptées par gouvernement n’ont pas réussi à “fournir un cadre pour la création d’un système de protection de l’enfance”. A cause du fait que le Libéria a une grande population d’enfants (environ 40 %) et une plus grande population vivant sous le seuil de pauvreté, les enfants sont souvent vulnérables à la pauvreté et l’injustice. En outre, ces enfants sont négligés par l’État. Le rapport identifie les raisons de l’échec de l’Etat à protéger ses enfants, y compris un système bureaucratique faible et le manque de ressources humaines et financières adéquates.

Basé sur des recherches approfondies, la coalition a recommandé la création d’une “cartographie du système de protection de l’enfance à travers une étude globale visant à élaborer une politique globale pour la protection des enfants”. Le rapport comprend également une série de recommandations précises au gouvernement libérien. DEI espère que ce document aura un impact positif sur la vie des enfants au Libéria.

Pour consulter le rapport, cliquez ici