Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une approche attentive à la dimension de genre: une clé dans la lutte contre la Maladie du Virus Ebola (MVE)

COMMUNIQUE DE PRESS: Depuis le début de l’épidémie Ebola en Sierra Leone, Défense des Enfants International – Sierra Leone (DEI-SL) a constaté que les femmes et les filles sont plus à risque d’être exposées à la maladie que les hommes et les garçons. Bien que les statistiques officielles publiées ne sont généralement pas classées par âge ni sexe, des organes de l’ONU ainsi que des organisations humanitaires et de droits humains, contrôlant la crise, ont fait écho à ces constatations. L’UNICEF, en particulier, a rapporté que les femmes, à travers les trois pays les plus concernés, constituent 55 à 60 pour cent des décès dus à l’épidémie.

Lire le communiqué de presse complet.

En savoir plus sur la réponse de DEI-Sierra Leone au sujet du débordement de la crise Ebola.

This post is also available in: EN, ES