Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Webinar series

Children’s Rights in Palestine, Touching base on Palestinian Child’s Day

Defence for Children International (DCI) launched a series of webinars on 5th April 2024, International Day of Solidarity with the Palestinian Child, to raise awareness about the rights of Palestinian children.

The subsequent webinars are scheduled for 8th May, 17th May, 31st May and one more on 2nd July with a hybrid meeting near Geneva on 2nd May, coinciding with the Annual Rafto Prize meeting of laureates. DCI-Palestine is the 2023 Rafto Prize Laureate.

The webinars bring together a range of high-level expert Palestinian and international speakers to discuss how best to support Palestinian children, meet their immediate needs, start healing the harms caused, provide pathways to a sense of justice and accountability, and ensure their rights are respected and implemented.

2nd July 2024, 14:00 – 16:00 CEST

Panellists:

 

Moderator: Bethany Ellis, Watchlist on Children and Armed Conflict

 

  • Giovanni Di Girolamo, Head of the Middle East and North Africa Unit, Commission’s Directorate-General for European Humanitarian and Civil Protection Operations (ECHO)
  • Rana Nashashibi, Director of the Palestinian Counselling Centre
  • Francesca Albanese, United Nations Special Rapporteur on the situation of human rights in the Palestinian territories occupied since 1967
Lire la vidéo

Action points:

  1. Immediate Ceasefire: Call for an immediate ceasefire to halt the violence and protect civilians.
  2. Humanitarian Access: Ensure safe and unrestricted humanitarian access to and within Gaza to reach affected populations, including opening all access crossings.
  3. Safe Movement: Guarantee the safe movement of humanitarian workers and supplies to support aid delivery.
  4. Protect Civilian Infrastructure: Respect and protect civilian infrastructure, such as shelters, schools, health facilities, and utilities, to prevent loss of life, disease outbreaks, and ensure care for the sick and wounded.
  5. Respect International Law: Urge all parties to the conflict to respect international humanitarian law to safeguard civilian lives and property.
  6. Medical Access: Allow urgent medical cases to safely access critical health services or be evacuated, ensuring that children evacuated for medical reasons are accompanied by family members.
  7. Family-Based Care: Promote family-based care options for children deprived of parental care, avoiding excessive institutionalisation.
  8. Support for HRDs: Provide protection and support for Palestinian human rights defenders and NGOs documenting the situation, recognising their essential role despite crackdowns.
  9. Accountability and Justice: Press for accountability by urging the ICC to issue arrest warrants and for countries with universal jurisdiction to ensure justice is served for violations committed during the conflict.
Read full summary here

Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social. (art. 32.1 Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant)

Le travail des enfants et l’accès à l’éducation représentent une vive préoccupation au sein des pays dans lesquels DEI travaille. DEI croit que toute initiative destinée à mettre fin au phénomène du travail des enfants doit s’attaquer aux causes profondes, telles que la pauvreté, et doit mettre l’accent sur le droit à l’éducation.

A travers le monde, le fossé entre riches et pauvres, qui s’est creusé ces dix dernières années, a contraint des millions de jeunes enfants à abandonner l’école pour entrer dans le monde du travail. L’Organisation Internationale du Travail estime que 215 millions d’enfants entre 5 et 17 ans travaillent actuellement dans des conditions considérées comme illégales, dangereuses ou qui relèvent clairement de l’exploitation. Les mineurs, étant extrêmement pauvres, occupent généralement toutes sortes d’emplois à travers le monde, similairement à leur famille. De nombreux enfants travaillent dans le secteur commercial, l’agriculture, la pêche, l’industrie manufacturière, l’extraction minière et les tâches ménagères. Certains enfants participent à des activités illicites, telles que le trafic de drogue et la prostitution ou d’autres activités traumatisantes comme servir en tant qu’enfant-soldat.

Par le passé, DEI a promu une Campagne en faveur de l’Éducation inclusive pour traiter de la question intitulée Pas d’enfants sans éducation: nous pouvons tous faire une différence (EN). L’objectif de la Campagne en faveur de l’Éducation Inclusive était de garantir que 100% des enfants d’âge scolaire et adolescents qui travaillent exercent efficacement leur droit à une éducation complète et de qualité.

Beaucoup de sections nationales de DEI sont actives dans la lutte contre le travail des enfants en tant que forme d’exploitation des enfants, en particulier quand cela les empêchent de jouir de leurs droits fondamentaux.

Récemment, DEI s’investie dans des activités de lobbying, en collaboration avec plusieurs autres ONG, pour la ratification de la Convention 189 de l’OIT (EN) concernant le travail décent pour les employés domestiques. Cet instrument est non seulement une percée dans le domaine des droits des travailleurs mais également un nouvel outil critique pour la protection de l’enfant, permettant d’améliorer les vies des quelque 15 millions d’enfants concernés par le travail domestique, majoritairement des filles, dans le monde. Ils travaillent souvent 12 heures par jour ou davantage, sept jours sur sept, dans la cuisine, le nettoyage, la lessive, et le baby-sitting des enfants de l’employeur. Le travail forcé et la traite des enfants ne sont pas rares, et l’isolement de ces derniers dans des propriétés privées les expose à un risque accru d’exploitation et de violence, y compris d’abus sexuels. Des preuves démontrent qu’ils sont même moins susceptibles d’aller à l’école que d’autres enfants qui travaillent dans d’autres secteurs.

DEI demande un engagement général de la part de tous les gouvernements pour faire tous les efforts nécessaires pour mettre fin au travail des enfants, d’enrayer l’engrenage de la pauvreté, et d’offrir aux enfants travailleurs de meilleures conditions et un avenir plus brillant.

This post is also available in: EN, ES