Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La justice pour enfants en Afrique : Appel à l’action

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANTICIPÉ

 

Addis Abeba, 3 Mai 2018. Des experts des droits de l’enfant, des représentants de gouvernements, des décideurs politiques, des avocats, des chercheurs et des journalistes se réuniront la semaine prochaine [8-10 mai] à Addis Abeba, en Éthiopie afin de lancer un appel à l’action pour améliorer l’accès à la justice pour les enfants en Afrique.

La Conférence continentale sur l’Accès à la justice pour les enfants en Afrique – organisée par African Child Policy Forum (ACPF) et Défense des Enfants International (DEI) – examinera et étudiera les moyens de garantir que les enfants en Afrique – et particulièrement les plus vulnérables – aient accès à la justice et soient traités de manière équitable et décente par le système judiciaire. Un nouveau rapport d’ACPF – dont le lancement aura lieu durant la conférence – révèle que de nombreux pays africains ne disposent pas de système de justice pour enfants spécialisé.

« C’est inquiétant de constater qu’en 2018, nos systèmes judiciaires laissent encore tomber des enfants en Afrique », a déclaré le Dr. Assefa Bequele, Directeur exécutif d’ACPF. « Bien trop souvent en Afrique, les enfants ayant besoin d’une protection ou de faire valoir leurs droits sont confrontés à d’immenses difficultés, non seulement dans l’accès aux systèmes judiciaires, mais aussi dans l’obtention de solutions efficaces par ces systèmes. »

Les activistes et les défenseurs des droits de l’enfant estiment que des milliers d’enfants sont détenus en prison dans tout le continent à un moment donné, et que davantage encore sont privés de leur liberté en étant placés dans des centres de détention, dans des unités de réhabilitation ou autres institutions du même type. D’après le rapport, les filles, les enfants en situation de handicap, les enfants vivant dans les rues et les enfants ayant fait l’objet de traite comptent parmi les groupes d’enfants les plus vulnérables au sein du système judiciaire. Ils subissent des discriminations et se voient souvent nier tout accès à la justice.

« Le résultat, c’est que les enfants retombent dans des systèmes qui leur sont plus proches, plus familiers et plis accessibles, qui ne rendent pas toujours la justice d’une manière qui réponde à leur intérêt supérieur », a dit le Dr. Nkatha Murungi, qui dirige le Programme sur les Enfants et le Droit, chez ACPF. « Le recours généralisé à des systèmes de justice informels (traditionnels, religieux et administratifs) pose d’importantes difficultés en matière de protection de l’intérêt supérieur des enfants et de leur accès à la justice. » Le Dr. Murungi a appelé les gouvernements africains à veiller à ce que ces systèmes de justice informels respectent et appliquent les mêmes standards internationaux en matière de droits de l’enfant que les systèmes judiciaires formels.

Sans accès à la justice, il est difficile pour les enfants de jouir de leurs droits. « Malgré les progrès enregistrés ces dernières années, il reste encore du travail », a déclaré Alex Kamarotos, Directeur exécutif de DEI. « Il faut agir de toute urgence pour protéger les enfants, en particulier en répondant aux questions de base, telles que le fait de mettre fin à la détention des enfants. La détention s’avère particulièrement dommageable pour la santé physique et mentale des enfants et elle ne devrait être appliquée qu’en dernier recours et ce pour la période la plus brève possible. Il existe bel et bien des alternatives à la privation de liberté qui peuvent être appliquées s’il y a une volonté politique. »

S’adressant aux gouvernements africains, le Dr. Assefa a déclaré : « Nous ne pouvons plus attendre. Nous devons appliquer les lois et les politiques existantes de toute urgence. Nous devons nous assurer que nous répondons aux besoins des groupes d’enfants vulnérables en matière d’accès à la justice et que les systèmes traditionnels et religieux rendent la justice d’une manière qui protège tous les enfants. Nous devons agir maintenant. L’avenir de notre continent dépend de la pleine réalisation, aujourd’hui, des droits et du bien-être de nos enfants. »

 

FIN

 

À propos de la Conférence : De l’ombre à la lumière : La Conférence continentale sur l’accès à la justice pour les enfants est co-organisée par ACPF et DEI et se tient au Centre de conférences des Nations Unies (CCNU) à Addis Abeba, en Éthiopie, du 8 au 10 mai 2018. Les représentants des médias sont les bienvenus et peuvent couvrir la conférence et le lancement du nouveau rapport. Si vous ne pouvez vous y rendre en personne, vous pouvez suivre @AfricanChildFrm en utilisant #ChildJusticeAfrica, où nous publierons régulièrement des communiqués de presse et des mises à jour. Pour plus d’informations et pour vous inscrire, veuillez vous rendre à : https://www.childjusticeinafrica.info/

 

À propos d’ACPF : African Child Policy Forum (ACPF) est un centre panafricain indépendant et non-lucratif de recherche et de plaidoyer politiques sur l’enfant africain. Il a été créé en 2003 en raison de l’inquiétude quant à la condition de l’enfant africain et au besoin pour les Africains de reconnaître leur responsabilité de garantir collectivement la réalisation de tous les droits de tous les enfants. Plus d’infos sur : http://africanchildforum.org/

 

À propos de DEI : Défense des Enfants International (DEI) est une organisation non-gouvernementale indépendante créée durant l’Année internationale de l’enfant en 1979 pour garantir une action nationale et internationale permanente, concrète, systématique et concertée, en particulier en matière de promotion et de protection des droits de l’enfant, tels qu’inscrits dans la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Plus d’infos sur : https://defenceforchildren.org/

 

#ChildJusticeAfrica

@AfricanChildFrm

@DCIsecretariat

————————————————

For further information please contact Martin Atkin – Communications Consultant

Email: martin@funnelweb.org. | Call +44(0)779 544 3607 | Skype: martin atkin

This post is also available in: EN, ES