Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

InCo Report 2013: ‘Créer des systèmes de justice pour mineurs non-violent’

Le Conseil International des ONG contre la violence à l’encontre des enfants, InCo, vise à réaliser sa vision d’un système de justice pour mineurs dans lequel les enfants se voient accorder un statut spécial.

Les membres doivent veiller à ce que le Rapport Global 2006 sur la violence envers les enfants demeure significatif et que les mesures proposées pour l’amélioration soient mises en œuvre. Malgré le consensus de plus en plus profond sur les effets négatifs, à long terme de l’exposition à la violence, plus d’un million d’enfants sont encore privés de leur liberté et de nombreux pays visent à abaisser l’âge de la responsabilité en dessous du standard international de dix-huit. Dès lors, il y a beaucoup de mesures à prendre avant que la vision idéale de la justice pour mineurs ne soit atteinte.

Prévention et punition
Le Conseil International des ONG contre la violence à l’encontre des enfants soutient que la justice pour mineurs doit privilégier la prévention à la punition. Lorsqu’un délit a été commis, la déjudiciarisation, un processus dans lequel les enfants sont dirigés hors du système de justice formel, est préférable pour prévenir la stigmatisation sociale. Ce processus profite à la fois l’enfant et la société. En fait, les mesures non privatives de liberté réduisent la probabilité de commettre un autre délit de 70%. En outre, l’élément clé de la justice pour mineurs est la réhabilitation de l’enfant. Le Conseil international des ONG contre la violence à l’encontre des enfants propose de nombreuses mesures que les institutions devraient mettre en œuvre pour s’assurer que les droits des enfants ne soient pas violés.

Pour plus d’informations lire le rapport ci-dessous. Read the report

This post is also available in: EN, ES