EPU : recommandations à la Belgique pour améliorer son respect des droits de l’enfant

 

Le 5 mai s’est tenue la session de la Belgique pour l’Examen Périodique Universel.  A cette occasion, de nombreux Etats ont adressé des recommandations à la Belgique pour améliorer son respect des droits de l’enfant. Voici quelques-unes des recommandations adressées à la Belgique : 

  •  Interdire la détention d’enfants pour des raisons liées à la migration 
  • Recommandations relatives à l’adoption de l’OPCAT (Protocole Optionnel à la Convention contre la torture) et à la mise en place d’un mécanisme national de prévention. 
  • Ratification de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille. 
  • Recommandations concernant les droits des enfants affectés par la migration. Notamment de faire prévaloir l’intérêt supérieur de l’enfant dans toutes les décisions qui les concernent et de leur garantir un accueil adéquat et adapté à l’âge des enfants et des conditions d’accueil respectueuses de la dignité humaine. 
  •  Adopter des mesures pour lutter contre la pauvreté des enfants.
  • Lutter contre la traite des êtres humains, y compris la traite des enfants. 

L’Etat belge dispose maintenant de quelques semaines pour accepter ou refuser les recommandations, il devra ensuite prendre les mesures nécessaires pour mettre en œuvre celles qu’il se sera engagé à poursuivre d’ici le prochain examen qui aura lieu dans 5 ans. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn