Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Webinar series

Children’s Rights in Palestine, Touching base on Palestinian Child’s Day

Defence for Children International (DCI) launched a series of webinars on 5th April 2024, International Day of Solidarity with the Palestinian Child, to raise awareness about the rights of Palestinian children.

The subsequent webinars are scheduled for 8th May, 17th May, 31st May and one more on 2nd July with a hybrid meeting near Geneva on 2nd May, coinciding with the Annual Rafto Prize meeting of laureates. DCI-Palestine is the 2023 Rafto Prize Laureate.

The webinars bring together a range of high-level expert Palestinian and international speakers to discuss how best to support Palestinian children, meet their immediate needs, start healing the harms caused, provide pathways to a sense of justice and accountability, and ensure their rights are respected and implemented.

2nd July 2024, 14:00 – 16:00 CEST

Panellists:

 

Moderator: Bethany Ellis, Watchlist on Children and Armed Conflict

 

  • Giovanni Di Girolamo, Head of the Middle East and North Africa Unit, Commission’s Directorate-General for European Humanitarian and Civil Protection Operations (ECHO)
  • Rana Nashashibi, Director of the Palestinian Counselling Centre
  • Francesca Albanese, United Nations Special Rapporteur on the situation of human rights in the Palestinian territories occupied since 1967
Lire la vidéo

Action points:

  1. Immediate Ceasefire: Call for an immediate ceasefire to halt the violence and protect civilians.
  2. Humanitarian Access: Ensure safe and unrestricted humanitarian access to and within Gaza to reach affected populations, including opening all access crossings.
  3. Safe Movement: Guarantee the safe movement of humanitarian workers and supplies to support aid delivery.
  4. Protect Civilian Infrastructure: Respect and protect civilian infrastructure, such as shelters, schools, health facilities, and utilities, to prevent loss of life, disease outbreaks, and ensure care for the sick and wounded.
  5. Respect International Law: Urge all parties to the conflict to respect international humanitarian law to safeguard civilian lives and property.
  6. Medical Access: Allow urgent medical cases to safely access critical health services or be evacuated, ensuring that children evacuated for medical reasons are accompanied by family members.
  7. Family-Based Care: Promote family-based care options for children deprived of parental care, avoiding excessive institutionalisation.
  8. Support for HRDs: Provide protection and support for Palestinian human rights defenders and NGOs documenting the situation, recognising their essential role despite crackdowns.
  9. Accountability and Justice: Press for accountability by urging the ICC to issue arrest warrants and for countries with universal jurisdiction to ensure justice is served for violations committed during the conflict.
Read full summary here

Les enfants migrants : une déclaration à l’intérieur du camp de Moria

La section nationale de l’DEI en Grèce (DEI-Grèce) a poursuivi sa mission de prévention des mesures qui mettent en danger les droits humains de la population réfugiée pendant ces circonstances exceptionnelles. Par exemple, les récentes politiques grecques ont mis fin à l’enregistrement de nouveaux cas d’asile. Selon DEI-Grèce, les enfants non accompagnés qui sont arrivés après le 1er mars restent non identifiés et vivent dans des conditions de vie inappropriées pendant que les mesures de prévention contre le Covid-19 sont largement insuffisantes. Reconnaissant la nécessité de maintenir les activités malgré la pandémie. DEI-Grèce a continué ses services réguliers d’assistance aux droits de l’enfant pendant la quarantaine. Le service d’assistance juridique (Helpdesk), avant le délai de trois mois, a travaillé sur toutes les affaires de regroupement familial en cours (Dublin III) impliquant des enfants non-accompagnés résidant à l’intérieur du camp de Moria et à l’extérieur dans la jungle, avant le délai impératif de trois mois.

Lors de sa dernière mission juridique en mars, DEI-Grèce a géré plus de 40 cas de regroupement familial à Moria : « Nous nous battons maintenant pour nous assurer que les dossiers juridiques seront légalement achevés avant les dates limites qui approchent, car actuellement toutes les autorités manquent cruellement de personnel et la plupart des parties prenantes ne fournissent plus leurs services », affirme un membre du personnel de la DEI.

DEI-Grèce offre des services de protection gratuits et directs aux enfants migrants ainsi que d’autres services socio-jurodiques. Les conseillers juridiques et les conseillers en protection de l’enfance de la section travaillent sur le terrain, menant des actions de sensibilisation dans les rues, les camps, les centres de détention et les refuges, ainsi que dans cette zone de non-droit proche au camp de Moria, appelée « la jungle » où des enfants migrants vivent sans aucune protection, ni même accès à l’eau et à la nourriture.. En 2018/2019, le service d’assistance aux droits de l’enfant de DEI-Grèce a aidé plus de 950 enfants migrants et en situation d’urgence.

Grâce à son intervention, DEI-Grèce sort les enfants de conditions de vie désastreuses, en rendant visible leur voix et leur présence. DEI les assistent pour qu’ils obtiennent un statut juridique, une sécurité et un abri garantis, sont libérés, protégés contre la contrebande et l’exploitation, inscrits à l’école, bénéficient de services de santé et retrouvent leur famille dans d’autres pays de l’UE. Ils mènent également des campagnes telles que la campagne #dont_leavethekidsalone, qui a remporté un vif succès, afin de sensibiliser le public à la situation critique des enfants non accompagnée en Grèce et de faire entendre leur voix.Suite à une campagne européenne à laquelle DEI-Grèce, le Secrétariat international et d’autres sections européennes ont participé avec plus de 75 autres ONG (cliquer ici pour plus d’information),  le regroupement de centaines d’enfants non accompagnés a commencé malgré la pandémie de Covid-19.

Pour plus d’information:

Plus d’informations sur les enfants migrants :

This post is also available in: EN, ES